Choisir un abreuvoir pour vos poules : Nos conseils

Les végétaux et les animaux y compris bien sûr les humains, sont constitués en majeur partie d’eau. S’abreuver est donc vital pour les êtres vivants. Lorsque l’on élève des poules, c’est toute une population de volailles que l’on nourrit et que l’on abreuve. On ne donne pas à boire à une poule de la même façon qu’à une population de poules. Pour des conditions optimales d’élevage, il est important de s’équiper d’abreuvoirs adaptés pour un confort, une bonne santé et un bien-être de ses animaux. Comment donc choisir un abreuvoir pour ses poules ? De quoi faut-il tenir compte pour faire un choix judicieux ? Voici quelques conseils techniques avisés, pour y parvenir.

Quelle est l’utilité d’un abreuvoir pour poules ?

Les gallinacées ont tout aussi, comme l’homme, besoin de boire à satiété à tout moment. Mais voilà, ces animaux n’ont pas choisi de s’enfermer dans un enclos, et n’ont d’autres moyens, que ceux mis à leur disposition. Voici donc pourquoi un aviculteur doit disposer d’un abreuvoir :

  • Un abreuvoir, a l’avantage de mettre de l’eau à disposition de façon permanente.
  • Un simple récipient peut être renversé par des poules qui se brutalisent autour de l’eau. L’abreuvoir à l’avantage d’être bien équilibré.
  • L’abreuvoir peut faire de la place à plusieurs animaux à la fois. Cela leur procure du confort.
  • Un réservoir d’eau bien choisi en fonction du nombre d’animaux, permet de mettre à disposition une quantité d’eau suffisante pour ne pas être obligé de servir de l’eau toutes les 3 minutes. Cela permet donc de pouvoir laisser les poules gérer leur besoin de façon autonome sur la durée. L’éleveur peut alors s’absenter pendant des jours sans s’inquiéter pour ses volailles.
  • Dans un récipient simple, il arrive souvent que les poules salissent leur eau, en y plongeant leurs pattes, souvent souillées de matières fécales. Un abreuvoir protège le précieux liquide qui reste ainsi sain, préservant ainsi la santé des animaux.
  • Une autre utilité incontournable de ces récipients spéciaux, c’est de faciliter le dosage des médicaments. En effet, pour soigner ou pour prévenir certaines maladies des animaux, il faut souvent leur servir les produits dans l’eau avec une quantité précise par litre d’eau. Étant donné que les capacités des réservoirs sont connues d’avance, la tâche est facilitée.

Quels sont les différents types d’abreuvoir pour volaille ?

Il existe un large choix d’abreuvoir. Ces choix varient en fonction de :

  • La capacité des réservoirs
    Les volumes disponibles sur le marché sont bien divers. Il existe des réservoirs d’1 L, de 5 L, voire même de 30 L. Tout dépend donc de ses besoins.
  • La matière de fabrication des abreuvoirs
    2 matières sont fréquentes : le plastique et l’acier.
  • Leur mode opératoire
    Il existe des abreuvoirs manuels, et bien sûr, des automatiques. Certaines de ces réserves d’eau permettent aux gallinacées, de se désaltérer, à ras le sol. On distingue des dispositifs montés sur pied et ceux que l’on suspend.

Comment choisir convenablement l’abreuvoir idéal pour ses poules ?

Choisir un abreuvoir de façon correcte, nécessite de tenir compte d’un certain nombre de facteurs :

  • Il faut en moyenne, 1 abreuvoir de 5 L pour 4 poules. Une poule consomme en moyenne 250 à 300 ml d’eau par jour ; cette quantité peut être surpassée par temps de forte chaleur.
  • Pour une population de 20 poules par exemple, 25 L d’eau sont nécessaires. Ainsi, 5 abreuvoirs de 5 L chacun, seraient d’un grand confort pour cette population.
  • Le budget dont on dispose étant un facteur déterminant, on peut choisir d’acheter moins d’abreuvoir. Cependant la contenance des réservoirs réunis, doit impérativement faire le compte. S’il est vrai que les animaux n’iront pas boire au même moment, il n’en demeure pas moins qu’il va falloir au cours de la journée, compléter de l’eau, si l’on opte pour un nombre réduit de récipients.
  • Un bon abreuvoir, doit pouvoir être facilement démontable. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison, que viendront les moments de nettoyage. Nettoyer périodiquement les récipients est une nécessité, voire même une obligation, si l’on veut avoir des individus bien portants.

Quelques conseils techniques

L’installation d’un abreuvoir doit respecter quelques principes pour être efficace.

  • Le récipient est conçu en général de façon circulaire. Les animaux se mettent donc en cercle pour se désaltérer. L’idéal est donc de placer le réservoir de façon à ce qu’il y ait de la place tout autour, pour éviter que les animaux se gênent mutuellement.
  • L’abreuvoir devant être disponible à tout moment, cela va de soi, qu’il doit être en permanence situé à l’intérieur du poulailler.
  • Pour des questions de praticité, il est préférable que l’abreuvoir soit facilement accessible à celui qui doit l’approvisionner. Une alternative pratique, consiste à relier le réservoir à un robinet, par le biais d’un tuyau.
  • Les poussins ne peuvent facilement s’abreuver en hauteur, en raison de leur taille. Il faut leur éviter, les abreuvoirs suspendus par exemple.
  • Pour une bonne santé des poules, cela a été déjà dit, il faut nettoyer régulièrement le récipient. Mais de quelle façon ? Il faut absolument éviter les produits chimiques. Un nettoyage à jet d’eau est plus indiqué.
  • Le renouvellement de l’eau, doit être régulier, pour éviter la prolifération de bactéries.
  • Éviter les réservoirs en plastique fin, peut éviter bien de déceptions. En effet, ils ont une durée de vie courte et verdissent facilement l’eau. De plus, les volailles ne sont pas toujours sages. Elles peuvent griffer ou becqueter les réservoirs. D’où il est nécessaire que le matériau soit solide et de bonne qualité.
    Parlant de bonne qualité, les réservoirs en plastique anti-UV supportent bien les rayons UV et l’humidité.
    Les abreuvoirs de pouls sans pieds, doivent être surélevés pour éviter que les animaux les salissent de fientes. Pour les poussins, cela n’est pas possible. Par contre, il faut veiller à renouveler immédiatement leur eau, à la moindre souillure.
  • En choisissant un abreuvoir en acier, il faut qu’il soit nécessairement en acier galvanisé. Pourquoi ? L’acier simple, en contact de l’eau finit par rouiller. Ce qui est dangereux pour les animaux. En outre, dans cet état de rouille, il est difficile à nettoyer. Avec l’acier galvanisé, pas de pépins de ce genre. De plus, de par sa lourdeur, l’abreuvoir gagne en stabilité au sol et n’est pas vulnérable aux aléas climatiques. L’acier galvanisé entrave la pénétration des rayons UV, évitant ainsi la formation d’algues.
  • Les abreuvoirs sur pied ont souvent l’inconvénient d’être instable. Il faut veiller à les positionner sur une surface bien plane et dure. Lire les commentaires clients peut être utile pour se faire un avis.
  • Si le budget le permet, les abreuvoirs automatiques sont efficaces et évitent le gaspillage et par ricochet, favorise l’économie d’eau et d’énergie. Comment cela fonctionne ? Voici une mécanique ingénieuse. On peut installer un réservoir de 100 L sur le système qui comporte également un petit abreuvoir. Pour boire, les poules devront actionner un embout. Par eux-mêmes ? Oui bien sûr. Les animaux apprennent très vite. Il suffit de leur montrer. Une fois actionné, l’abreuvoir se remplit et les poules peuvent se faire plaisir. C’est un dispositif qui connaît un franc succès. Il faut tout de même signaler que ce système automatique est à l’origine, fait pour les chiens, mais parfaitement adaptables aux volailles. L’avantage est qu’on peut parfaitement s’absenter quelques jours sans que les animaux ne manquent d’eau.

En conclusion

Choisir un abreuvoir ne doit pas se faire à l’aveuglette. Voici un rappel des points les plus importants à retenir :

  • Choisir des récipients en plastique, le matériau doit être dur.
  • Préférer les abreuvoirs en acier galvanisé.
  • Privilégier les contenants facilement démontables pour un nettoyage facile.
  • Acheter ceux qu’on peut remplir par le haut, est d’une bonne praticité.

Encore un petit conseil. Il vaut mieux plusieurs petits abreuvoirs dans un poulailler, qu’un seul grand. Voici pourquoi. Si un récipient est renversé, plusieurs autres de secours sont encore en place (sur tout en cas d’absence de l’éleveur). Une astuce : lorsque l’on change l’eau, au lieu de la jeter, on peut en faire profiter les plantes du jardin.