Comment protéger son potager ?

Le potager est un petit paradis pour son propriétaire, mais aussi pour les rongeurs et les insectes. Même les animaux domestiques et les oiseaux aiment y passer du temps. Cet attrait pour tout ce qui est naturel est totalement inné. Mais cela peut détruire certaines plantes, voire l’ensemble du verger. Comment le protéger alors ?

Comment protéger son potager ?

Comment protéger son potager des oiseaux ?

Les oiseaux peuvent faire leurs nids dans les arbres. Certaines espèces les placent plus près du sol, dans les branchages d’arbustes ou de plantes potagères. D’autres s’alimentent des graines, des fleurs ou des légumes. Pour les éloigner, il suffit de les piéger, de les faire fuir ou d’adapter votre potager à leur présence. Il est fortement déconseillé de les tuer puisqu’ils font partie de l’écosystème. Ils font également partie du décor et sont toujours beaux à voir.

On utilise généralement des techniques de déroutage, en installant des soucoupes d’eau en dehors du potager. Cela peut cependant attirer les moustiques, alors il faut faire attention. Sinon, on sait que les légumes de fins piquets sont efficaces. Vous pouvez le faire en noisetier. Ceux en bambou sont conçus pour les petits oiseaux. Planter des baies autour du potager, ou un peu au loin est une belle astuce. Ils attirent aussi les oiseaux. Les volatiles vont y accourir et laisser votre potager en paix.

Comment éloigner les chats du potager ?

Les animaux de compagnie sont pourtant utiles parce qu’ils chassent les rongeurs. Seulement, les chats peuvent creuser la terre et arracher les plantes. Pire, ils peuvent y faire leurs besoins, ce qui est inacceptable. Les risques d’attraper une toxoplasmose sont importants dans ce cas. Heureusement, les astuces pour l’éloigner sont nombreuses :

  • un grillage : clôturez votre potager ou entourez-le d’un fil de sécurité ou d’un grillage par lequel le chat ne peut passer ;
  • du vinaigre blanc : les chats ne supportent pas son odeur. Il faut imbiber des papiers journaux avec et les mettre aux pieds de chaque plante ;
  • des agrumes : leurs essences sont trop aigres pour leurs doux odorats ;
  • des plantes spéciales chat : plantez les herbes qui lui font envie à l’opposé du potager pour qu’il laisse les autres tranquilles ;
  • des feuilles de houx, des pommes de pin ou des bogues de châtaignier pour les faire fuir ;
  • un paillage en toile de coco : pour qu’ils n’entrent plus dans le potager. L’ardoise fonctionne aussi ;
  • des plantes répulsives : la verveine citronnelle chilienne est parfaite pour repousser les chats.

Un achat potager en carré est également conseillé. C’est d’ailleurs un beau choix à cause de son esthétisme et de sa praticité. En plus, il permet encore d’éloigner les oiseaux. N’oubliez pas que la terre sèche attire les chats et ils vont venir y faire leurs besoins naturellement. En conservant une certaine humidité, l’idée même d’aller y tremper leurs pattes les mettra en horreur. Pensez également à nettoyer en urgence si vous remarquez des excréments. Cela réduit les risques de récidive.

Comment éloigner les rongeurs du potager ?

Il n’y a pas plus efficace que les répulsifs pour repousser les rongeurs du potager. Ce sont les premiers nuisibles d’ailleurs, surtout qu’ils opèrent souvent en silence et sans qu’on le voit. Les répulsifs naturels sont les premiers de la liste. Vous pouvez planter des plantes répulsives comme de la menthe. Vous pouvez aussi utiliser des huiles essentielles, de sauge ou de laurier.

Sinon, le purin de sureau peut vous aider à les faire fuir. Il faut en créer : 1 kg de feuilles à faire tremper dans 10 litres d’eau pendant 24 heures, puis bouillir pendant 30 minutes. La solution éloignera les taupes et les rats ainsi que les pucerons. Évidemment, le chat est une option à double tranchant, même si elle reste efficace. Si cela ne marche pas, les pièces à appât peuvent servir. Certains sont mécaniques et sans risque pour leur santé.

En conclusion

Plusieurs astuces peuvent vous aider à éloigner définitivement les rongeurs et tous les animaux indésirables de votre potager. Les solutions étant nombreuses, il vous suffit de trouver celle qui correspond à votre vision de la vie. Il est néanmoins recommandé d’utiliser des méthodes naturelles pour une meilleure conservation des espèces.