Tout savoir sur la poule Marans

Robuste et excellente pondeuse, la poule Marans est, parmi les poules les plus célèbres de France, une poule de race très ancienne. Elle a la réputation d’être bonne couveuse. Originaire de la ville de Marans en Charente-Maritime, son plumage roux et noir est l’une des caractéristiques qui l’identifient fortement. Cet article va à la découverte de la poule aux œufs brun-roux-chocolat.

Les caractéristiques les plus frappantes de la poule Marans

Ce n’est qu’en 1930 que la poule Marans est reconnue alors qu’elle existe depuis près de 9 siècles. À l’âge adulte, elle a une taille moyenne et pèse entre 2.5 et 3 kg, voire 4 kg, excepté la variété naine, qui elle, est beaucoup plus légère. Son espérance de vie est estimée à environ 10 ans. D’une corpulence impressionnante, ses pattes sont grosses, et ses épaules larges. La poule Marans a des yeux qui tirent sur le rouge-orangé.

Des plumes à hauteur du doigt externe et des tarses, sont des signes caractéristiques typiques de la poule Marans. Son plumage noir est décoré à la poitrine, au cou et sur les ailes, par des plumes roux et cuivrées. Elle possède aussi une petite crête rouge. La couleur roux foncé de ses gros œufs (l’un des plus grands calibres d’œuf, 70 à 80 g), font, qu’on la surnomme la poule aux œufs d’or. Cette race de poule est très recherchée.

Quelques détails significatifs

  • Tête : vigoureuse,
  • Bec : couleur selon variété, assez fort, légèrement
  • Cou : fort, long, camail abondant
  • Épaules : larges
  • Dos : long, légèrement incliné vers l’arrière
  • Ailes : courtes, serrées au corps
  • Corps : robuste, allongé et large
  • Poitrine : forte, large, profonde
  • abondantes
  • Queue : petite et serrée
  • Abdomen : bien développé et large
  • Crête : rouge, fine, droite ou légèrement inclinée.
  • Oreillons : rouges, moyens
  • Yeux : rouge-orangé
  • courbé
  • Cuisses : puissantes, sans bouffant ni manchettes
  • Tarses : couleur selon variété, moyens, légèrement emplumés
  • Doigts : 4, doigt externe parfois légèrement emplumé, semelles blanches pour toutes les variétés
  • Plumage : ajusté au corps
  • Selle : large, sans coussin, recouverte de lancettes

La poule Marans une star pondeuse

200 œufs (environ) par an. C’est le nombre d’œufs que la poule Marans est capable de pondre, et ce, dès l’âge de 5 à 6 mois. Ses œufs sont très prisés en raison de sa saveur d’une bonne finesse. Sa période de couvaison est de 21 jours. Bonne couveuse, elle est réputée pour être une mère attentive.

Comment bien entretenir les poules Marans ?

Comme toutes les poules, cette poule a besoin d’un minimum de confort et de traitement pour son épanouissement et pour une bonne productivité.

L’espace de la poule Marans

Voici ce qu’il faut pour un espace bien aménagé de la poule Marans :

  • Environ 10 m2 par individu, en extérieur (une sorte de petite prairie privée). La Marans aime beaucoup l’espace pour s’épanouir. Pourquoi cet espace extérieur ? Cet espace est vital pour la poule Marans pour la simple et bonne raison, qu’elle ne se nourrit pas que de céréales. Il lui faut équilibrer sa nutrition avec des vers de terre, des insectes (criquet, sauterelle, etc.) et de la verdure. Les lui apporter, n’aurait pas autant d’effets et de résultats. Aller à cette recherche par elle-même, lui procure de la liberté et du bien-être. Chasser les insectes et courir avec ses semblables, participent de son bonheur. Par contre, il faut veiller à ce que plusieurs individus ne soient pas à l’étroit dans ce type d’espace. La poule Marans n’est pas une race adaptée à l’élevage de masse.
  • Il faut lui offrir un poulailler correct : litière régulièrement bien entretenue (nettoyage régulier avec désinfection pour l’épargner des parasites) ; il lui faudra un perchoir et un pondoir. Il faut veiller à lui donner du vermifuge pour un déparasitage efficace (tous les printemps).

Comment nourrir une Marans ?

L’alimentation de la poule est essentiellement composée de céréales comme :

  • le blé ;
  • le maïs ;
  • l’orge ;
  • les vers de terre et autres insectes ;
  • de l’eau potable en quantité suffisante et quotidiennement renouvelée (environ 5 L pour 4 individus).

Trouver les bonnes poules Marans pour son élevage.

Pour adopter des poules Marans, il faut se référer rigoureusement à un éleveur compétent et honnête :

  • Compétent, parce qu’il faut les acquérir en bon état de santé. Il ne faut pas perdre de vue qu’une poule de cette race pèse jusqu’à 4 kg à l’âge adulte.
  • Honnête, parce que des poules d’autres races, sont vendues en lieu et place, de la Marans, aux néophytes. Il est donc important de connaître par cœur, les caractéristiques particulières de la race Marans pour ne pas se faire avoir par de malhonnêtes gens.

En conclusion

La poule Marans est particulière est très prisées. D’ailleurs, les éleveurs spécialisés avouent se faire du chiffre d’affaires. Pour quiconque, souhaite éventuellement en faire son business, c’est une bonne idée. Il faut cependant pour une bonne productivité, lui offrir de bonnes conditions de vie. Pour résumer, cela passe par l’aménagement d’une bonne petite prairie, un poulailler propre, de l’eau potable en quantité suffisante et fréquemment renouvelée, ainsi qu’une bonne alimentation.