Une clôture pour son potager

La clôture est un élément qui permet de délimiter une partie de votre terrain. Elle peut encadrer toute la propriété ou juste une partie de celle-ci comme la piscine ou le potager. Le choix doit également tenir compte de son utilité principale. Suivez notre guide d’achat pour choisir la bonne clôture pour votre potager.

Les normes à respecter avant l’installation

Selon la législation, délimiter son terrain en installant des clôtures est tout à fait légal et autorisé. Toutefois, il vous faudra vous conformer aux règles de votre commune. En effet, certaines villes exigent une structure unique de clôture pour tous les habitants de la ville. Ces règles sont consignées dans le Plan local d’urbanisme de la ville et peuvent se manifester par une hauteur maximale, une couleur identique ou un matériau particulier. Dans la plupart des cas, ces règlementations s’imposent dans des zones classées ou sauvegardées.

D’un autre côté, les règles générales doivent également être prises en compte, comme le fait de respecter la limite avec le terrain du voisin ou des espaces publics. En cas de non-respect, votre voisin pourra demander la démolition de votre clôture devant le tribunal de grande instance. Avant tout travail d’installation, il faudrait donc se renseigner auprès de la mairie ou du département concerné. Cela permettrait de suivre les normes en vigueur.

Quelle hauteur choisir pour sa clôture ?

Contrairement aux clôtures de séparation qui doivent respecter une hauteur maximum de 3,20 mètres dans les villes de plus de 50 000 habitants et de 2,60 mètres dans les communes de moins de 50 000 habitants, les clôtures de potager ne sont pas soumises à des restrictions de hauteur. Le PLU de chaque commune peut toutefois définir d’autres hauteurs, voire différentes en fonction de votre emplacement.

Le choix de hauteur serait alors un choix stratégique pour éviter les intrusions des humains et des animaux de grande taille. Mais aussi pour permettre de garder l’intimité de votre potager. Plus vous aurez une clôture assez haute, plus votre potager sera à l’abri des regards et des intrusions. La hauteur de votre clôture permettra ainsi d’éviter que vos animaux domestiques mangent les fruits et légumes que vous cultivez ou détruisez le potager en question. De même si vous aviez des enfants qui veulent y mettre la main dessus.

Toutefois, une clôture de 1 m devrait suffire pour un potager. D’autant plus que la plupart des clôtures de potager se vendent à cette hauteur. Il faut surtout penser à la lumière et l’ombre qui joueront un rôle important au développement de vos plantes. La clôture joue alors un rôle de protecteur, mais aussi un rôle esthétique qui dépend entièrement de la matière choisie.

Les différents matériaux pour clôturer un potager

Le type de matériaux doit effectivement prendre une grande place dans votre choix puisque c’est l’élément le plus important dans la construction d’une clôture pour potager. C’est l’élément qui assure la sécurité, mais aussi le développement de vos plantes en toutes circonstances. Vous avez le choix entre plusieurs types de matériaux. Le bois, c’est le plus classique, surtout si vous vous trouviez en campagne. Vous pouvez utiliser de simples branches d’arbres bien alignées le long de votre potager. Ou bien, de façon plus sécuritaire, vous pouvez utiliser des panneaux en bois. Pour une clôture brise-vue, les canisses sont plus modernes et plus esthétiques. Vous trouverez facilement des canisses sur mesures ou vous en fabriquez manuellement à l’aide de quelques branches de bambou et des fils rigides.

Dans la plupart des cas, les cultivateurs utilisent les grillages pour leur potager. Le fer est plus rigide et plus solide pour limiter les intrusions. En plus, ce type de matériau est plus accessible et facile à manipuler soi-même. Les pierres ou les briques sont moins utilisées quand il s’agit de potager puisqu’elles limitent certaines facultés bien qu’elles soient très esthétiques et très pratiques pour la sécurité. Enfin, la clôture naturelle peut également être une solution envisageable pour un petit potager. Pour rester sur le thème vert, une clôture naturelle serait le parfait élément dans un jardin. Cela peut rendre votre plantation plus discrète.

Le prix pour la clôture d’un potager

Le prix de la clôture dépend surtout de la longueur, de la hauteur, mais surtout de la matière. Un petit potager dans le jardin ne devrait pas couter une fortune qu’un potager dans la campagne. D’autant plus que la sécurité de votre potager est moins importante qu’en ville. Vous pouvez opter pour une clôture avec le moindre budget.

Le prix sera plutôt axé sur les travaux d’installation. Si vous le faites vous-même, cela peut réduire le coût en optant pour des matériaux plus faciles à manipuler et moins chers sur le marché. Cependant, il vous faudra considérer plusieurs éléments comme l’exposition de votre potager au soleil et au vent, le type de sol, ou encore l’entretien de celle-ci. Sans compter le fait que les matériels de construction seront à votre charge et que la construction peut prendre du temps.

Si vous comptez faire appel à des professionnels, vous serez amenés à des tarifs d’honoraires plus chers avec un devis à l’avance. Vous aurez alors une variété de choix sur plusieurs sites professionnels dans le jardinage et la construction. N’hésitez pas à faire visiter votre jardin ou votre potager à la personne chargée des travaux pour qu’il puisse évaluer les différents éléments à prendre en considération afin d’optimiser votre plantation.

Les différents types de clôture

Pour un potager, vous avez le choix entre plusieurs types de clôture. Il faudrait juste s’assurer que le choix de clôture sera bénéfique pour votre plantation.

  1. Les clôtures en bois

Vous pouvez opter pour ce type de clôture traditionnel pour avoir un potager à la fois sobre et esthétique. Pour un espace plus vaste en campagne, une clôture plus souple avec des barrières en bois serait suffisant pour délimiter en même temps votre potager, mais aussi pour éviter que des animaux de campagne y entrent. En ville les panneaux en bois seraient plus efficaces pour éviter toutes intrusions, notamment celles de vos animaux de compagnie, des voisins ou de vos enfants.

Des planches posées à la verticale ou à l’horizontale d’une hauteur bien déterminée seront plus pratiques et moins chères. Des bois assemblés pour former une canisse seraient également très pratiques pour un potager dans le jardin. Il faudrait quand même penser à bien sceller les poteaux pour que la clôture soit assez rigide. Surtout si vous vous trouviez dans des zones venteuses, mais aussi pour éviter que des animaux creusent facilement en dessous pour accéder à votre potager.

L’avantage des clôtures en bois serait surtout la facilité d’installation. En effet, vous pouvez le faire vous-même en ayant les bons matériels. Toutefois, le bois nécessite un entretien régulier pour augmenter son efficacité et sa longévité. Le prix varie en fonction de la longueur et de la hauteur, mais aussi du type de bois choisi. Prévoyez un budget entre 5000 à 15000 euros pour un potager de 100m².

  1. Les grillages

Dans la plupart des cas, c’est le type de clôture le plus adapté à un potager. Plus simple et plus économique, il permet néanmoins de garantir la sécurité de votre potager. Un grillage permet à votre potager de bénéficier de la lumière du jour tout en restant dans une zone précise. Ce type d’installation nécessite des fils de tension, des mailles et des poteaux pour la fixation. Il sera plus facile à installer dès que vous avez des supports pour le soutenir. L’avantage se trouve plus sur le fait que vous pouvez le poser sur un terrain irrégulier. En plus, vous pouvez le couvrir pour éviter les regards indiscrets. Pour une installation à grande échelle, vous pouvez opter pour ce type de clôture à moindre coût.

Vous avez le choix entre un grillage souple ou un grillage rigide selon votre utilisation. Un grillage souple sera d’autant plus économique puisqu’il permet simplement de délimiter votre potager, avec un minimum de sécurité. Le prix varie entre 30 à 50 euros par mètre. Le grillage souple est alors une solution efficace et économique pour un potager de grande taille. D’autre part, le grillage rigide assure plus de sécurité à votre potager. Plus résistant et plus durable, il permet d’éviter les intrusions au maximum. Préconiser un budget allant de 200 à 500 euros par mètre pour un grillage rigide.

  1. Les clôtures en béton, en pierre ou en brique

Ces types d’installation s’utilisent plus pour le maximum de sécurité par rapport aux intrusions. Elles permettraient par exemple d’éviter que votre animal de compagnie fasse un tour dans votre potager et détruise les plantes. L’installation serait plus coûteuse, mais efficace. Faire appel à un professionnel serait plus judicieux pour ce genre d’installation. Attention à ne pas dépasser une certaine hauteur pour que vos plantes puissent jouir de la lumière du jour. Les clôtures en béton ou en pierre pourront aussi vous permettre de laisser pousser des plantes grimpantes et de donner un aspect plus esthétique à votre jardin.

  1. Les clôtures naturelles

Les clôtures naturelles peuvent bien être utilisées pour les potagers de jardin. C’est un moyen de rester dans le cadre naturel du jardin, mais aussi de ne pas attirer l’attention et les regards. Les fruits et légumes seront alors bien cadrés dans une clôture naturelle lui permettant ainsi de se développer à l’abri des prédateurs. C’est le type de clôture idéal pour les potagers surélevés. Ainsi les rongeurs et les prédateurs s’attaquent moins à votre potager. Vous avez le choix entre les haies ou bien d’autres plantes qui seront à la fois décoratives pour votre jardin. Des différentes clôtures naturelles sont disponibles dans les magasins spécialisés dans le jardinage. Vous aurez une large gamme de choix entre les modèles et les types d’arbustes.

L’intérêt d’installer une clôture pour un potager

La clôture peut en effet avoir plusieurs atouts selon l’objectif de l’acquéreur :

  • Délimiter un terrain

La clôture permettra de manière générale de délimiter votre potager qui permettra ainsi de prévenir plusieurs facteurs sur la présence de votre plantation.

  • Séparer les différentes espèces

La délimitation ne se limite pas seulement à séparer votre potager de votre jardin principal, il peut aussi servir à délimiter les zones pour différencier les espèces de plantes. En même temps, cela peut favoriser une touche esthétique et décorative à votre jardin. Cela permettrait également de différencier facilement le type de produit cultivé sur une zone précise.

  • Prévenir les intrusions

Délimiter votre partielle de terrain, vous évitera d’avoir des intrusions sur celle-ci. Rien qu’avec un visuel, une personne ou un animal peut de suite reconnaître que votre potager sera interdit de passage et ne doit pas être piétiné. La clôture est un alors un moyen de remplacer les panneaux. Mais une clôture permet directement de limiter l’accès à votre potager. Cela vous permettra ainsi de limiter les vols, les mains baladeuses, les rongeurs et même les insectes.

  • Protéger le potager des agression extérieurs

En plus de protéger le potager des intrusions d’animaux ou d’humains, la clôture permet également de protéger des agressions climatiques comme le vent ou le froid, ou même la chaleur. Certaines plantations ont besoin de vent, tandis que d’autres en auront beaucoup moins besoin. L’irrigation de l’eau sera également un élément à considérer. Le choix de clôture doit alors se focaliser sur les besoins de vos plantes.

  • Garantir l’intimité de votre potager

D’un autre point de vue, une clôture pourrait garder secret vos plantations. Dans le but de ne pas attirer les mains baladeuses et les regards extérieurs, vous pouvez ainsi choisir des types de clôtures pleines. Cela permettrait également de prendre soin de votre potager en toute intimité et dans le calme, à l’abri des regards indiscrets.

  • Donner une plus-value à votre extérieur

Côté esthétique, une clôture devrait orner davantage votre extérieur. Le choix serait alors plus vaste et ne dépend que de votre style particulier.

  • D’autres avantages

Une clôture pourrait présenter plusieurs avantages à votre culture selon le type d’installation et le type de matériaux. Le choix doit se baser sur les objectifs principaux de votre potager. Vous pouvez par exemple utiliser la clôture pour des plantes grimpantes. Certaines clôtures offrent plus d’avantages que d’autres.